Philosophie scientifique


Premier manuel de philosophie à peu près exact

Mon système philosophique marque un tournant dans l’histoire de la connaissance humaine (ne parlons pas de la philosophie) parce que pour la première fois y est disséqué ce qu’est exactement l’acte de philosopher avec une définition et des rudiments : Toutes les matières normales ont une définition et des rudiments. Je la sors pour la première fois de son enfer, de son usurpation de la sagesse, pour la faire entrer dans la science. Seulement voilà… Madame est rongée par le traditionalisme ; Madame sert de palliatif religieux ; Madame tient sa notoriété de s’être approprié la sagesse se servant de notre réticence sacrée à la renier pour nous tromper : Elle n’est qu’une bulle spéculative anti scientifique. Tout de même ! Cela fait 2500 ans que ça dure ! que la philosophie ne sait toujours pas à quel genre de choses elle sert à réfléchir exactement (oui à la philosophie). Je ne vais pas prendre de gans parce que le monde est en train de crouler et que c’est criminel de détourner notre attention à ce moment-là. Le premier manuel à peu près exact de philosophie est donc bienvenu.

Par Ignacio Sierro